Règle n°3 : Bien s’échauffer et boire.

 

Lorsqu’il fait froid, le sang circule moins bien dans certaines parties du corps. Se produit alors ce que l’on nomme « la désertification sanguine ». Elle se produit d’abord au niveau des muscles des bras et des jambes. Le début de l’effort sera donc plus laborieux dans le froid que dans des conditions climatiques « normales ».

N’hésitez donc pas à vous échauffer avant de partir pour votre footing ou votre sortie à vélo. Vous pouvez effectuer quelques exercices chez vous (étirements des mollets, des cuisses, des bras…) ou trottiner devant votre domicile pendant quelques minutes avant de démarrer votre véritable effort.

 

Ne pas oublier de boire

A cause du froid, on a parfois tendance à oublier de s’hydrater. Or, boire est un geste essentiel. Votre corps a autant besoin d’eau par temps froid que par temps chaud. C’est ce qui va lui permettre de réguler les hausses de température dues à l’effort.

%d blogueurs aiment cette page :