Select Page

Voilà un titre que vous n’allez pas tarder à trouver sur bon nombre de magazines. Inutile de vous rappeler que les méthodes miracles n’existent pas! Celles qui vous font perdre du poids rapidement, vous feront payer tôt ou tard une note salée, car le corps humain se souvient toujours de ce dont vous le privez! Faisons un rapide rappel, sur quelques fondamentaux pour trouver son équilibre poids/taille qui dépend de multiples facteurs et qui est donc une notion individuelle. Focus aujourd’hui sur la notion de LIPOXMAX.

 

S’entraîner à Lipoxmax, c’est trouver l’intensité où la consommation des lipides est la plus élevée lors de votre effort physique. Cette notion repose sur deux idées :

  • Plus l’effort est  intense, plus la consommation des glucides est élevée.
  • La consommation des lipides s’élève assez rapidement avec l’effort mais décroit au delà d’une certaine intensité.

Lipoxmax représente donc le moment où votre corps sollicite les lipides au détriment des glucides pour produire de l’énergie. Toujours lié à la capacité d’endurance (et donc la filière aérobie) cette notion est variable selon chacun.

Comment trouver un effort adapté à ses capacités? 

Lors d’études en laboratoire il a été constaté que le point maximal d’oxydation des graisses se situait à une intensité d’effort moyenne de 45% de la VO²max chez les hommes et de 52% chez les femmes. Toutefois, l’éparpillement des données s’étendait de 28% à 77% de la VO²max. Pour certains cyclistes moyennement entraînés  le lipoxmax tournait autour de 64%. C’est sur cette base,et en cherchant à affiner ces données pour les rendre individuelles, que les efforts doivent être programmés, pour celles et ceux qui souhaitent perdre du poids.

Lipoxmax : une notion variable.

Le Lipoxmax ne doit pas être interprété comme un pic mais plutôt comme une zone dans laquelle il est important de se trouver si l’on cherche à affiner sa silhouette.

Cette zone n’est pas immuable et ne sera pas toujours la même, si vous trouvez vos habitudes sportives et alimentaires. Lipoxmax varie en fonction de votre forme physique. On sait depuis longtemps que les sportifs ont plus de facilités pour solliciter les graisses car ils ont habitué leur corps à produire de l’énergie avec le carburant que représente les lipides. Votre alimentation fera aussi varier cette notion de lipoxmax.

En résumé,

Le taux d’oxydation des lipides varie sur une très large fourchette d’intensité. La donnée rassurante pour celles et ceux qui ont du mal à chausser les baskets : ne croyez pas que plus vous en “baverez” à l’entraînement, plus vous brûlerez de calories. Il est prouvé que la durée de l’effort y est pour beaucoup dans la perte de poids, ce qui est peu compatible avec une intensité trop élevée. Au final, privilégiez une intensité plus faible, dans laquelle vous trouverez plus de plaisir et qui vous permettra de produire un effort plus long.

Les solutions miracles n’existent pas, c’est pourquoi la notion de plaisir dans votre pratique physique est indispensable pour vous permettre de faire rentrer le sport dans votre quotidien.

Julien V.

Source :

D’après un article Sport et Vie de mars. F. Peronnet, Guy Thibault et Jonathan Tremblay (Université de Montréal).

%d bloggers like this: