Select Page
Dîtes “oui” au sport en entreprise!

Dîtes “oui” au sport en entreprise!

 

 

Entre coût et rentabilité, l’entreprise doit obligatoirement peser toutes ses dépenses au risque de disparaître. Voici quelques arguments appuyées par des études (Insee 2003-2009, Santé Cananda 2006) cautionnant la pratique d’activités physiques dans l’entreprise.

 

 

Les intérêts de la démarche “sport-santé” en entreprise.

Pourquoi dans l’entreprise?

Le temps est l’un des facteurs limitants de la pratique d’activités physiques ou sportives (APS). Le manque de temps ainsi que les contraintes familiales et professionnelles sont parmi les premiers freins cités par les français. Compte tenu du temps quotidien passé en entreprise, on perçoit l’opportunité de développer la pratique d’activité physique ou sportive en l’intégrant dans le temps total d’une journée de travail, incluant les transports. Les actifs représentent par ailleurs, un public captif qu’il est plus facile d’atteindre de façon continue et personnalisée. L’entreprise offre donc un cadre idéal à des actions de proximité.

D’après l’enquête emploi INSEE 2007, les salariés sont demandeurs, en particulier les jeunes générations, d’un “mieux-être” au travail. Dans les enquêtes qui ciblent les interventions possibles de l’entreprise sur la santé, le fait de rendre l’environnement plus sain et moins “pollué” d’une part et d’aider ses salariés à acquérir une meilleure hygiène de vie d’autre part, sont cités en premier. En développant globalement le bien-être de leur salariés, les entreprises ont tout à gagner.

L’activité physique ou sportive véhicule des valeurs de dynamisme, de mouvement, de performance, d’équipe qui en font un sujet très attractif et synergique pour l’entreprise dans ses dimensions managériales et compétitives.

Un plus pour la santé au travail ?

L’absentéisme diminue depuis 2003, mais son impact en termes d’organisation et de coût demeure lourd. (7,4 milliards d’euros en 2003 dont 5,4 à la charge de l’assurance maladie). Il touche les ouvriers (pathologies ostéo-articulaire, maladies cardiovasculaires, troubles liés au stress…) comme l’encadrement
(pathologies cardiovasculaires, stress…). Peu d’entreprises ont intégré ces données dans leurs stratégies de prévention. La santé au travail est encore essentiellement perçue comme la prévention des risques professionnels et pas encore dans une dimension plus globale de bien-être physique, moral et social. 

L’ enquête “emploi INSEE” (2007), prouve l’efficacité de l’activité physique sur le climat social, l’absentéisme, la productivité d’entreprise, l’image ou l’attractivité. Cette étude a démontré, sur ces différents critères, l’intérêt de l’APS ou de programmes plus larges visant à développer des habitudes saines. Le bien-être est souvent compris comme un équilibre entre vie privée et vie professionnelle ; toute action facilitatrice durant la journée de travail contribue à améliorer la qualité de vie globale, y compris personnelle ou familiale, tant recherchée aujourd’hui.

Selon la même étude, 99% des entreprises déclarent que le bien-être des salariés est un enjeu important pour l’entreprise ; pourtant, 58% d’entre elles déclarent ne pas avoir mis en place de mesures concrètes pour prévenir une dégradation de la qualité de vie.

Et la productivité dans tout ça?

Des études québécoises (santé Canada, 2006) ont montré que chaque montant investi dans des programmes destinés à améliorer les habitudes saines et l’environnement du salarié, rapporte 2 à 3 fois sa valeur en gain de productivité sur les 5 années suivantes, sans compter les coûts de santé publique épargnés. Par ailleurs, un employé physiquement actif est 12% plus productif qu’un employé sédentaire .

Éliminer un seul des facteurs de risque à la santé, diminue l’absentéisme de 2% et augmente la productivité de 9%. Certaines études montrent l’intérêt pour les entreprises de programmes d’APS spécifiquement destinés aux salariés sédentaires. L’objectif étant de diminuer significativement les troubles musculo-squelettique en particulier.

Un plus en terme d’image et d’attractivité pour l’entreprise ?

Le fait que l’entreprise soit active en interne et en externe sur la santé a un impact positif sur son image : 81% des personnes interrogées en 2006 (sondage Insee) disent avoir dans ce cas, une meilleure image de l’entreprise et 73% sont davantage tentées d’utiliser les produits et services qu’elle propose. L’implication en santé influence aussi dans une moindre mesure l’attractivité de l’entreprise, tant en terme de recrutement que de souscription à ses actions.

Pour conclure, l’offre d’activités physiques et sportives en entreprise peut répondre en partie à la demande de bien-être et d’équilibre au travail, tant recherché par les salariés. Faciliter cette pratique peut s’inscrire dans la volonté et la responsabilité de l’entreprise de veiller à la bonne santé de ses salariés.

A priori, difficilement quantifiable en terme de rentabilité, ces actions de “sport-santé” au sein de l’entreprises sont souvent un cap difficile à franchir. Pourtant, dans l’absentéisme, la productivité ou l’image et l’attractivité de l’entreprise, ses bienfaits sont prouvés. Sans penser à des investissements lourds, le simple aménagement du temps de travail peut être un premier pas sur le chemin de cette prise de conscience bénéfique à chacun.

Julien Vidal

Idée du Coach : Offrez à vos clients de passage à Montpellier, de visiter la ville pendant un footing ou une séance de sport adaptée. Le Running Visite (ou sightjogging) est l’idée originale qui fera la différence dans vos affaires!

Références : Plan national de prévention par l’activité physique ou sportive, 2008.

Faites du sport et défiscalisez!

Faites du sport et défiscalisez!

Comment bénéficier de la réduction d’impôts ?

Il faut simplement  :

  • Etre un particulier
  • Etre immatriculé auprès de l’URSSAF (en remplissant la déclaration de tout emplois familiaux – lien en bas de page)
  • S’acquitter des cotisations sociales dues en qualité d’employeur.

Dans le cadre de la législation actuelle sur les emplois familiaux, vous bénéficiez d’une réduction d’impôts sur les cours particuliers et en groupe de Julien Vidal – Coaching sportif. L’ensemble des sommes versées à Julien Vidal – Coaching sportif (salaires et charges) ouvre droit à une réduction d’impôts de 50 %. Le plafond de réduction d’impôts est de 12 000 € pour un foyer sans enfant.
Il passe à 13 500 € pour un foyer fiscal avec un enfant et à 15 000 € pour deux enfants.

La réduction maximale d’impôts est donc de 7 500 €.
Exemple : Vous devez 5 000 € d’impôts. Vous avez un enfant à charge, et 3000€ de factures réglées à Julien Vidal – Coaching sportif sur la même année imposée.  Votre réduction d’impôts est alors de 3000/2 = 1500€. Vos impôts s’élèvent donc à 3500€.

Chaque début d’année, avant le 31 janvier, l’URSAFF vous remet une attestation fiscale basée sur les prestations réglées sur l’année précédente. Vous devez la conserver pour remplir votre déclaration d’impôts et bénéficier de la réduction.

Vous n’êtes pas obligé de payer d’impôts pour bénéficier de la réduction, dans ce cas, le trésor public vous fait un chèque et cela s’appelle un crédit d’impôts.

Alors bougez, vous économisez!

Seule la fiche de déclaration d’employeur pour tous les emplois familiaux n°1224b est à télécharger et à remplir sur le lien suivant :   http://www.urssaf.fr/profil/particuliers/documentation/formulaires/les_particuliers_01.html#OG9406

Julien Vidal.

Prenez l’habitude “sport-santé”, votez pour l’option coach sportif!

Prenez l’habitude “sport-santé”, votez pour l’option coach sportif!

Le coach sportif, un complément dans la pratique sport-santé.

J’interviens aujourd’hui de plus en plus auprès de personnes qui souhaitent retrouver la forme et des “habitudes santé”. Voici en quelques mots, ma façon de définir ce “sport-santé”.
Une promenade entre amis, une randonnée en famille, des sessions dans un club à côté de chez vous… Le sport, il y a mille façons et mille raisons de le pratiquer ! Les cours de coaching que je vous propose vous permettront de cadrer toutes ces pratiques, d’individualiser votre activité physique à vos besoins, compétences, et envies. Nous trouverons les habitudes qui vous conviennent sans perdre de vue vos objectifs.
Pratiqué en douceur, le sport peut rester un loisir. Dosez votre effort, apprenez à connaître votre corps et évaluez vos progrès.

Le “sport-santé” n’est pas un remède médical. C’est une philosophie qui vous permet d’être à l’écoute de votre corps, de ses rythmes et de ses besoins. Il s’agit d’une succession d’habitudes qui vous permettent de garder la forme. Respirer, découvrir, échanger, apprendre ensemble : plus qu’une simple activité physique, c’est un moment de convivialité et de partage. Alors, envie de prendre soin de vous et de partager des bons moments ? Besoin de conseils pour mieux pratiquer ?

De la gymnastique douce, une randonnée pour s’oxygéner, un footing pour se réveiller, une compétition pour se dépasser…. Choisissez un coach pour vous accompagner dans cette pratique santé et prenez ces nouvelles habitudes qui peuvent parfois changer radicalement votre vie. Quelque soit votre âge, vous pouvez pratiquer une activité sportive. L’essentiel est de trouver la façon qui vous convient et surtout, ce qui vous fait du bien! Il n’existe aucune contrainte de lieu, de temps ou d’intensité. Essayons, testons, explorons, changeons… Le sport deviendra un état d’esprit.
Particulier, groupe d’amis, associations, comité d’entreprise… progressons ensemble.
A très bientôt en tenue de sport,
Julien V.

 

 

Du sport en couple pour la Saint-Valentin !

Du sport en couple pour la Saint-Valentin !

En ce mois de février, profitez de la Saint-Valentin pour ne faire définitivement qu’un avec celui ou celle que vous aimez. Offrez vous ainsi qu’à votre moitié, des séances de sport en couple. Surprenez votre bien-aimé(e) en lui donnant des rendez-vous réguliers qui durent bien plus que le temps d’une Saint-Valentin. Choisissez un créneau de la semaine qui vous permet d’entretenir votre forme en couple, je m’occupe du reste.

Les intensités et temps d’efforts restent adaptées à la forme de chacun. Que vous soyez déjà sportifs confirmés, au contraire novices ou même avec des niveaux différents, profitez d’un coach pour pratiquer des exercices adaptés, variés et motivants. Natation, course à pieds, renforcement musculaire, séance d’assouplissements… je vous propose de varier les activités sur un cycle de 10 ou 20 cours.

Le même rendez-vous sportif, le même cours, le même coach, mais des adaptations pour que chacun profite pleinement et tire le meilleur de ces séances à deux.

Mariés, pacsés, concubins,  je vous propose les forfaits 10 ou 20 séances pour 2 personnes au prix d’une seule.*

Forfait 10 séances à 45 Euros/séance pour 2 personnes

ou

Forfait 20 séances à 40 Euros/séance pour 2 personnes.

La première séance qui vous permet de choisir votre forfait.

*Offre valable jusqu’au 14 février 2012.

Cours sportifs en groupe

Cours sportifs en groupe

“Plus on est de fous, plus on rit!”, plus on pratique,plus on se motive, plus on se dépasse… Devant votre demande en ce début 2012, voici quelques nouvelles offres pour des cours collectifs.

Le concept reste inchangé, que ce soit à domicile, en extérieur, ou sur votre lieu de travail, si vous avez un projet sportif en commun avec des amis, un proche, pratiquez à plusieurs vos heures de sport. Que le projet soit lié à une compétition sportive ou à un entretien physique régulier, vous avez sans doute une personne dans votre entourage qui pratique de la même façon que vous. La séance reste adaptée au compétences de chacun dans le temps d’effort, d’intensité, de récupération. Seul l’objectif du groupe est le même.

N’hésitez plus, motivez-vous, encouragez-vous, défiez-vous pendant vos séances de sport!

De 2 à 10 personnes maximum. Une première séance d’essai pour définir les règles ensemble est indispensable pour que chacun trouve son compte dans ces cours.


JulienVidal Coach Sportif – 06.83.00.96.92 – contact@julienvidal.fr

Bonne année 2012!

Qu’elle vous apporte toutes les satisfactions personnelles et bien entendu sportives. En cette année Olympique, j’espère que nous aurons tous l’occasion de vibrer pour nos athlètes, mais aussi de vivre dans notre pratique quotidienne des moments de bonheur et d’épanouissement intenses.

C’est la période des bonnes résolutions. Pour ne pas qu’elles s’envolent en fumée avant la fin du mois, suivez le conseil de votre coach sportif : c’est le moment d’ouvrir votre agenda et de fixer sur votre calendrier un objectif qui rythmera vos entraînements.

Pour les plus sages, fixez-vous un objectif personnel qui vous permettra de vous motiver pour la reprise des entraînements après cette période de fêtes. C’est un très bon moyen pour avoir une activité physique et vous entretenir régulièrement.

Pour les plus sportifs plus excentriques, choisissez une compétition qui vous fait rêver, un défi que vous avez toujours cru impossible de réaliser, ou mieux encore, un défi que votre entourage n’aurait jamais imaginé pour vous.

Ce sont ces genres d’aventures que je serai ravi de vivre avec vous cette année.

Encore une fois bonne année 2012,

Julien V.